Les Français ne sont pas racistes, la preuve: Les Françaises couchent avec des Noirs

Voilà comment les femmes françaises doivent prouver qu’elles ne sont pas racistes selon TF1: elles doivent écarter leurs cuisses avec les envahisseurs et se laisser baiser. On atteint ici un point de non retour où nos jeunes filles doivent délaisser l’homme blanc pour prouver leur « ouverture à la diversité ». Même les nazis n’auraient pas osé!

A 0:20 de cette vidéo:

Cela rejoint bien évidemment toutes nos théories sur l’antiracisme où la femme blanche doit désormais se prostituer afin « de prouver qu’elle n’est pas une xénophobe ». Oui on en est là!

Message à peine voilé pour la disparition de notre civilisation où l’homme blanc est déjà de trop. Comme je l’ai écrit et réécrit, cette guerre est aussi sexuelle, un peuple ne peut survivre sans sa descendance et ses femmes. TF1 démontre ici toute sa crapulerie cosmopolite et sa dangerosité.

Publié dans Non classé | 6 commentaires

Le journaliste-dhimmi du jour: « Il faut éviter d’en faire un max sur les allah akbar pour limiter les frais »

Le journaliste Nicolas Henin kidnappé par l’EI pendant plusieurs mois qui tweete à propos de Dijon:
« Avis aux rédactions: si on pouvait éviter d’en faire un max sur les allah akbar des prochains jours, ça permettrait de limiter les frais. ». C’est donc cela le respect des victimes pour un ex-otage…

Il retweete également: »Je pense aujourd’hui – et je pèse mes mots – que l’islamophobie est LE principal clivage dans la vie intellectuelle et politique en France. » Les victimes sont devenues coupables, les autochtones des salauds et les musulmans des cibles des islamophobes. Si vous avez envie de vomir, n’hésitez pas.

dhimmi

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Le film recommandé par sos-racisme

Permalien de l'image intégrée

Publié dans Non classé | Un commentaire

Allemagne : Mélanie Dittmer

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Dijon : Allahou Akbar

Dijon : il fonce sur des passants au cri d'"Allahou Akbar" et blesse 11 personnes

 

Un automobiliste, probablement déséquilibré, a « délibérément » blessé onze passants dimanche 21 décembre à Dijon au cri d’ »Allahou Akbar », au lendemain d’une attaque contre des policiers d’Indre-et-Loire également par un homme criant « Dieu est le plus grand » en arabe. « L’homme, né en 1974, présente le profil d’un déséquilibré et serait suivi en hôpital psychiatrique » mais ses revendications « semblent encore floues », a déclaré une source proche de l’enquête.

« Aucun commentaire pour le moment »

Ce quadragénaire connu de la police pour des faits de droit commun remontant aux années 1990 a été interpellé au terme d’une course-poursuite au volant d’une Clio et placé en garde à vue, ont précisé des sources policières. « Vers 20 heures, à Dijon, un véhicule a délibérément percuté des passants, en plusieurs endroits de la ville », a détaillé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. La scène a duré près d’une demi-heure. « Neuf personnes ont été légèrement blessées et deux autres sérieusement mais leur pronostic vital ne semble pas engagé », selon une source policière.

Sur un carrefour du centre-ville, près de la place Wilson où des victimes ont été renversées, quelques traces de sang, recouvertes de sable par les pompiers, témoignaient encore de la violence de l’incident. Des victimes et leurs familles ont été accueillies aux urgences du CHU le Bocage, dont l’entrée a été refusée aux journalistes dans la nuit. La procureure de la République de Dijon, Marie-Christine Tarrare, n’a voulu faire « aucun commentaire pour le moment ». Le Premier ministre Manuel Valls a exprimé sa « solidarité à l’égard des victimes » et son « soutien aux familles ».

 

Vêtu d’une djellaba, il a crié Allahou Akbar et a dit avoir « agi pour les enfants de Palestine »

Seules les investigations de la justice « pourront déterminer les motivations exactes de cet acte », a estimé la place Beauvau, précisant que le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rendrait ce lundi à Dijon. Selon les témoignages recueillis par la police, l’homme, vêtu d’une djellaba, « a crié Allahou Akbar et a dit avoir agi pour les enfants de Palestine ». C’est au même cri d’ »Allahou Akbar » qu’un jeune d’une vingtaine d’années a attaqué samedi au couteau des policiers du commissariat de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire, blessant trois d’entre eux avant d’être abattu par les forces de l’ordre.

Ce Français né au Burundi et converti à l’islam, Bertrand Nzohabonayo, « n’était pas connu autrement que pour des faits de délinquance », a déclaré Bernard Cazeneuve, tandis que son frère était fiché pour ses positions radicales et pour avoir, un temps, envisagé de partir en Syrie. La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête sur l’attaque du commissariat, qui s’oriente vers l’islamisme radical. Il y a « quelques jours », l’agresseur de Joué-lès-Tours avait en effet « manifesté sa radicalisation », en affichant sur son compte Facebook « un drapeau » du groupe jihadiste Etat islamique (EI) actif en Syrie et en Irak, selon le ministre.

source

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Dijon : Encore un déséquilibré

Publié dans Non classé | 2 commentaires

L’image du jour: Aux idiots utiles qui prétendent que les attentats musulmans en France sont faits par des « cinglés »

Des questions?

musulman1

Source

Publié dans Non classé | Un commentaire

Cazeneuve : « Nous avons décrété la mobilisation générale contre le djihad »

Invité du journal de TF1, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve est revenu sur la personalité de l’assaillant des policiers de Joué-lès-Tours.

« C’était un jeune homme mystérieux », ainsi indiqué le ministre. « Il n’était pas connu pour avoir participé à des actions terroristes, c’était un délinquant », a-t-il rapppelé.

« Nous avons décrété la mobilisation générale contre le djihad » a-t-il poursuivi, rappelant que le nombre de candidats au djihad en France avait doublé depuis un an. « Il faut que les familles se mobilisent » et fassent connaître leur moindre soupçon sur un de leurs proches. « Plus d’une centaine de procédures judiciaires contre des personnes impliquée dans le djihad sont en cours », a indiqué le ministre de l’Intérieur. « 13 filière djihadistes ont été démantelées », a-t-il encore affirmé.

Le Figaro

Publié dans Non classé | Un commentaire

New York : musulmans et juifs défilent ensemble contre la « discrimination meurtrière »

Cette démonstration rare d’unité avait pour cadre New York, la mégapole où l’on ne dort jamais et où l’on cauchemarde depuis la série macabre de décès de jeunes américains qui avaient le tort d’être Noirs dans une Amérique où la discrimination fait toujours rage.

C’est en hommage posthume à Eric Garner, Michael Brown, Malcolm Ferguson, Tamir Rice, entre autres victimes dont les noms, égrenés lentement et avec dignité, sont passés tragiquement à la postérité, mais aussi contre la prime à l’impunité dont bénéficient les policiers qui ont leur mort sur la conscience que cette manifestation nocturne à la forte charge symbolique a eu lieu récemment, sous l’impulsion de trois organisations, dont l’association arabo-américaine de New York et l’organisation juive, Bend the Arc, chantre de la justice sociale. Un rassemblement qui a fédéré bien au-delà de ces deux communautés, puisque des citoyens indignés d’origine asiatique et hispanique sont venus gonfler les rangs, unis sous le même cri de ralliement. [...]

oumma

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Michel Onfray : «Nous avons basculé dans une forme de totalitarisme intellectuel»

Le philosophe Michel Onfray réagit à l’éviction d’Eric Zemmour d’I-télé. Il considère qu’en France, la controverse a été remplacée par un discours uniforme et snob qui étouffe le mouvement des idées.

En France, on ne polémique plus : on assassine, on méprise, on tue, on détruit, on calomnie, on attaque, on souille, on insinue…

Certains ont été jusqu’à parler de «dictature». Sommes-nous en train de basculer vers une forme de totalitarisme intellectuel ?

Nous y sommes, c’est évident! Plus question de craindre le basculement, nous avons déjà basculé. Seules les idées politiquement correctes sont admises dans ce qui se présente comme un débat mais qui n’est qu’un salon mondain où l’on invite le marginal qui ne pense pas comme soi pour montrer sa grandeur d’âme, sa libéralité, sa tolérance. Mais dès que l’invité prend plus de place que prévu, qu’on ne parle plus que de lui, comme avec Zemmour, alors on disperse façon puzzle: on montre sa véritable nature. [...]

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le président du Conseil central des juifs d’Allemagne dénonce les manifestations «contre l’islamisation du pays»

Dans une interview au quotidien Die Welt publiée samedi 20 décembre, le président du Conseil central des juifs d’Allemagne, Josef Schuster, un médecin de 60 ans né en Israël, critique vigoureusement les manifestations organisées récemment par le groupe Pegida « contre l’islamisation du pays ». Des responsables catholiques et protestants se sont exprimés dans le même sens ces derniers jours.

« S’appuyer sur quelques islamistes pour affirmer que l’Allemagne est menacée par l’établissement d’une théocratie islamiste est tout aussi absurde que de déduire de l’existence de quelques extrémistes de droite un retour demain de la dictature national-socialiste », a-t-il souligné.

z0EbGbF

«Il ne faut en aucun cas sous-estimer ces gens de Pegida, le mouvement est aussi menaçant qu’un incendie», a jugé M. Schuster, estimant que ce groupe «Européens patriotes contre l’islamisation du pays» instrumentalise le terrorisme islamique pour «dénigrer toute une religion». «C’est totalement inacceptable», a-t-il affirmé.

«Ici se mélangent néo-nazis, partis tout à fait à l’extrême droite et citoyens qui affirment pouvoir enfin s’épanouir dans leur racisme et leur haine de l’étranger», a estimé Josef Schuster qui a été élu fin novembre à la tête du Conseil.

La Croix

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Dijon : Attentat musulman contre des piétons

Le premier accident s'est produit rue Chabot-Charny. Photo Christian GUILLEMINOT

 

Un terrible accident est survenu ce dimanche soir rue Chabot Charny a proximité de la place Wilson à Dijon. Quatre piétons auraient été percutés par un véhicule dans un premier accident avant que sept autres ne soient renversées quelques minutes plus tard dans trois autres collisions survenues rue des Godrans, rue Monge et rue du Transvaal.

Le conducteur s’est enfui après l’accident avant d’être interpellé par les forces de l’ordre et conduit place Suquet. Au moment, de son arrestation, celui-ci a hurlé « Au nom des enfants de la Palestine ».

Deux des victimes sont grièvement blessés tandis que les autres sont blessées plus légèrement.

Le préfet de Côte-d’Or, Eric Delzant, est sur place. La préfecture indique que les collisions sont « volontaires ».

Sur les réseaux sociaux, les premiers témoignages commencent également à affluer :

Putain a Dijon y’a une voiture folle qui écrase tout le monde rude des godran et rues chapeau charni.

Publié dans Non classé | 7 commentaires

Marie-Anne Chapdelaine députée (PS) demande à Zemmour de quitter la France

Une députée socialiste d’Ille-et-Vilaine demande à Zemmour de quitter la France

Un vrai laideron !!!

« Monsieur Zemmour, la République, on l’aime ou on la quitte ». Dans une tribune publiée dans Libération,  Marie-Anne Chapdelaine députée (PS) de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine, s’en prend violemment – avec quelques députés de la Gauche forte (?) – à Eric Zemmour. Un document révélateur  de de  leur conception hors sol de la France, de son histoire et de sa culture, mais aussi  de la panique qui s’est emparée de l’oligarchie dominante. Edifiant.

« Nous sommes patriotes. Nous aimons la France, autant que nous aimons la République, parce que, pour nous, la France est République ou elle n’est pas » affirment en préambule les signataires pour qui la France n’a donc commencé qu’avec la Révolution, avant de s’interrompre probablement du 1er Empire à l’avènement de la 3ème République, ce qui trahit une vision pour le moins réductrice de l’histoire française.

« En faisant des musulmans de France des bouc (sic) émissaires, vous reniez les valeurs républicaines de notre pays. Vous vous accrochez aux stigmates des périodes les plus sombres de notre histoire, pour ériger en modèle votre propre système, antirépublicain, raciste et xénophobe… Non, l’islamophobie n’a pas sa place dans la République ! ». affirment ensuite les signataires qui n’ont manifestement pas lu Le suicide français. A aucun moment en effet Zemmour ne propose de « système » ou de « solution » encore moins de « boucs émissaires ». Il se borne à  livrer à une analyse de la situation de la France – que l’on peut ou non partager – mais son propos s’arrête là.

Enfonçant le clou, madame Chapdelaine et ses amis, qui n’ont probablement pas lu non plus les ouvrages de l’historien Jacques Dupâquier, continuent : « Vous voudriez nous faire croire que la France appartient à une certaine religion et à une certaine «ethnie», à ce que certains acclament comme un peuple exclusivement constitué par des «Français de souche», mais il s’agit là que du « fruit de leurs fantasmes, déconnecté de ce qu’a été l’histoire de France (sic) ». A les en croire, soutenir que la France a eu pendant des siècles une population d’origine européenne et de culture chrétienne relèverait donc de la psychiatrie.

Poursuivant leur réquisitoire, nos députés-inquisiteurs multiplient les amabilités à l’égard du journaliste accusé d’être… « antipatriote ». « Vous prétendez aimer la France, mais vous en haïssez le véritable peuple », « M. Zemmour, lorsque vous bafouez la mémoire nationale, vous n’aimez pas la France. », « vous rêvez d’attiser la haine et les rancœurs d’une France contre l’autre » écrivent-ils avant de conclure par un solennel « Vous mettez en danger la démocratie fondée sur le pacte social républicain. ». Pas moins.

L’analyse – très gramciste – que fait Eric Zemmour dans Le suicide français des causes, en particulier  culturelles, qui ont provoqué l’évolution de la France au cours des quarante dernières années et le succès impressionnant que son livre remporte auprès du public, fait manifestement peur à ceux qui incarnent le système qu’il dénonce. Il est vrai que Zemmour met en évidence la complicité existant entre les libertaires soixante-huitards et les partisans du marché mondialisé. Cette entreprise de « déconstruction des déconstructeurs » ne peut donc qu’irriter l’establisment au pouvoir. Après Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, qui appelle à manifester contre Zemmour, Madame Chapdelaine et ses collègues de la Gauche forte estiment que l’auteur du Suicide français doit être chassé de France.

« Pas de liberté aux ennemis de la liberté » affirmait Saint-Just en pleine Terreur.  Hier soir, Eric Zemmour a été viré d’I-Télé.

SOURCE

 

 

 

 

Publié dans Non classé | 4 commentaires

Ces Maires qui courtisent l’islamisme ( réédition 2015)

Publié dans Non classé | Un commentaire

Nancy : Crèche au CHU supprimée, les journalistes du républicain Lorrain sont des enculés

La crèche se trouvait en bas à droite sous la décoration en forme de paquet. Photo ER

 

 

Service de neurologie à l’hôpital central de Nancy. Au 3e étage entre l’aile A et la partie « épilepsilogie », un petit hall par où arrivent les visiteurs, les patients et le personnel. Sur une table, un sapin décoré et juste en-dessous, à droite, une crèche de Noël en papier rocher de dimension modeste : une vingtaine de centimètres de large, une douzaine en hauteur et un peu moins en profondeur. À l’intérieur, quelques personnages dont Jésus, Marie et Joseph.

Informé de ce tableau, un journaliste de L’Est Républicain constate, de visu, la réalité de la chose, alors que la polémique sur les crèches dans des bâtiments publics bat son plein.

Vendredi 15 h 50. Ce même journaliste contacte la directrice de la communication du CHU et demande quelle est la position officielle de l’établissement. Gwendaline Henry lui suggère d’envoyer un mail. « Vous aurez la réponse avant ce soir », lui indique-t-elle.

À 16 h 27, le mail est expédié. Dans une première partie figure un rappel des affaires de la crèche du Conseil général de Vendée, interdite par le tribunal administratif de Nantes, pour atteinte à la laïcité, de celle de Béziers autorisée par les juges de Montpellier, de celle de Melun enfin avec une décision qui tombera lundi.

Puis, le journaliste pose deux questions : « Pourquoi une crèche dans un service d’un hôpital public qui accueille des malades de toutes confessions ou sans confession et emploie des personnels de toutes confessions ou sans confession ? Quelle est la position de la direction du CHU à ce sujet sachant que si les hôpitaux peuvent disposer d’aumôneries, conformément à la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905, celles-ci ne peuvent en aucun cas faire de prosélytisme ? »

Sans doute un vent de panique a-t-il soufflé sur l’hôpital central. Plainte ? Procès ? Que n’a-ton probablement pas imaginé ! Vendredi à 17 h 30, le journaliste se rend à nouveau au 3e étage du bâtiment neurologie. À sa grande surprise, il constate que la crèche, comme par miracle, a disparu. Selon nos informations, elle a été enlevée entre 16 h 45 et 17 h 15.

Peut-être d’autres services du CHU Nancy ont-ils gardé leur crèche, qui sait ? Naturellement, la directrice de la communication n’a jamais répondu au mail qu’elle a reçu et aux deux questions qui lui étaient posées. Ni vendredi ni hier.

Patrick PEROTTO ( enculé)

 

Source

Publié dans Non classé | 6 commentaires

L’islam c’est la paix

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Aldo Sterone sur Zemmour

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Le commissaire Sopo va rééduquer les agents de la SNCF

sopo

 

Le vaillant Sopo se voyait, au soir de la victoire de François Hollande, le 6 mai 2012, entrer au gouvernement. C’est qu’il avait payé de sa personne, le Dominique. Il avait multiplié les communiqués contre Nicolas Sarkozy et ce gouvernement, à chaque fois que ceux-ci, pourtant fort timidement, osaient évoquer la reconduite possible aux frontières de quelques clandestins. Immédiatement, on avait droit au mot « rafle », « Vichy », sans oublier la désormais célèbre formule des « heures les plus sombres de notre histoire ».

Il avait d’autre part organisé des rassemblements contre le Front national, certes squelettiques, mais qui étaient complaisamment relayés par des journalistes amis.

Convaincu que son heure avait sonné, sans doute suite à quelques promesses, il avait donc démissionné de la présidence de SOS Racisme, remplacé par l’obscure Cindy Léoni. Et il attendait un coup de téléphone… qui ne vint jamais.

Pendant deux ans, on n’entendit plus parler de Dominique Sopo, jusqu’à ce qu’il revienne à la direction de SOS Racisme. Et depuis, il a droit régulièrement aux plateaux de télévision, quand il s’agit d’attaquer les deux bêtes noires du régime, Marine Le Pen ou Éric Zemmour.

Bien évidemment, suite à l’incroyable cabale montée contre le journaliste du Figaro (que Sopo avait fait poursuivre, suite à la fameuse histoire des trafiquants noirs ou arabes), le chef de SOS Racisme ne pouvait qu’annoncer un dépôt de plainte, et surtout exiger des employeurs de Zemmour qu’ils le virent sur le champ. Ce qu’il vient d’obtenir à i>Télé. Staline faisait effacer Trotski des photos sur la place Rouge, le commissaire politique Sopo veut rayer Zemmour de la carte médiatique.

Mais nos compatriotes seraient sans doute fort surpris s’ils savaient que, quand ils prennent un billet de train, ils financent, à leur façon, Sopo et ses potes. Ainsi l’AGRIF nous informe-t-elle qu’une convention a été signée, le 2 décembre dernier, entre le secrétaire général de la SNCF Stéphane Volant et Dominique Sopo en personne. Nous y apprenons que les bébés Sopo seront invités à intervenir dans les journées-formations de l’entreprise, sur le thème de la déconstruction des préjugés, des actes racistes et de la discrimination. Quand on sait que jamais SOS Racisme n’a reconnu l’existence du racisme anti-blanc, considéré comme une argumentation d’extrême droite, on frémit à l’idée de l’endoctrinement que les agents de la SNCF vont subir de la part de commissaires politiques déguisés en antiracistes.

Selon l’association Contribuables associés (qui n’a pas été démentie), depuis 2009, les comptes de SOS Racisme n’ont jamais été validés, au grand dam de la Cour des comptes. Cette association ne compte que quelques centaines d’adhérents, mais est gavée de subventions, publiques ou privées.

Malgré cela, elle se permet d’exiger des patrons de presse qu’ils licencient Éric Zemmour, de multiplier les procès – lucratifs – en sorcellerie contre les mal-pensants, et à présent d’endoctriner, avec l’accord du gouvernement socialiste, les agents de la SNCF, entreprise où se pratique déjà un recrutement basé sur la discrimination positive.

SOS Racisme incarne de manière caricaturale la prédiction de Finkielkraut, qui expliquait que l’antiracisme serait le communisme du 21e siècle.

Le philosophe aurait pu ajouter que, pour détruire la France et sa civilisation, et la remplacer par une société multiculturelle au service du mondialisme et du Grand Remplacement, il fallait mettre en place des méthodes totalitaires…

C’est pourquoi la SNCF et l’État socialiste paient Sopo et les siens, fort bien… avec nos sous.

Source

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Karin Viard : La bobo de service

Une pseudo artiste, forcément de GGGGGOOOOOOOOOOOCCCCCHHEEEE

C’est sut t’auras jamais un salaire à 7 chiffres vu ta nullité !

 

 

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Rama Yade : casse toi pov conne

 

Rama c’est cette nullarde qui doit sa carrière de nullarde à Sarkozy, parce que c’est un quota… C’est elle qui disait être plus sénégalaise que française…

Les derniers tweets de cette conne anti-française :

Dieudonné privé de ‘shows’ aumotif que la liberté d’expression n’autorise pas tout. Et il faudrait supporter la dériveZemmour encore 10ans?

Voici le cœur des bien-pensants en défense de Zemmour, nouveau Dreyfus! Honteuse inversion de la hiérarchie des valeurs…

 

 

Publié dans Non classé | Un commentaire