Expo 2015 : une grande mosquée à l’horizon à Milan ?


Prière de rue devant le « Duomo », la cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge, emblème de Milan. (Photo : D.R.)
Dans très exactement un an, Milan accueillera « l’Expo 2015 », une exposition universelle entièrement consacrée à la question de l’alimentation et de la sous-nutrition. Près de 30 millions de touristes issus de 175 pays sont attendus dans les six mois que durera l’événement, et parmi eux un grand nombre de visiteurs de confession islamique. Problème : en dépit de ses quelque 100.000 habitants musulmans, la deuxième ville d’Italie en terme de population (1,3 million) ne compte aucun lieu de culte d’envergure susceptible de les accueillir. En dehors d’une mosquée d’à peine 130 mètres carrés construite en 1988 en banlieue, à Segrate, non loin de l’imposant complexe résidentiel Milano 2 construit par Silvio Berlusconi, Milan comptait en 2012 à peine une douzaine de « mini-lieux de culte » musulmans, selon Il Corriere della Sera, le quotidien local.

La question d’une « mosquée temporaire » sur le site de l’Expo s’est donc récemment invitée dans les débats au conseil municipal. Or, avant cela, le « dossier mosquée » était déjà sur la table depuis plusieurs années. Et après l’abandon de l’idée d’un lieu de culte unique, la mairie penche finalement pour deux grandes mosquées. L’une d’entre elles pourrait être édifiée sur l’emplacement du PalaSharp, l’ancien grand palais des sports de Milan, à l’abandon depuis 2011. L’autre, non loin de là, au 16 de la Viale Certosa, l’ancien siège d’un concessionnaire automobile. Le projet est porté par une fédération d’associations musulmanes, le Caim pour « Coordinamento delle Associazione Islamiche di Milano ». qui compte entre autres parmi ses adhérents le Mili Gorus, organisation qui fédère la diaspora turque. Dans une volonté de favoriser le dialogue inter-religieux, la mosquée a même reçu le soutien de l’ancien archevêque de Milan, le cardinal Tettamanzi, mais aussi d’Ambrogio Spreafico, le président de la Commission épiscopale de la CEI, la Conférence épiscopale italienne, pour l’évangélisation des peuples et la coopération entre les Eglises.

Mais des élus d’opposition au conseil municipal sont vent debout contre le projet, et parmi eux ceux du parti régionaliste de la Ligue du Nord et du mouvement populiste Frères d’Italie – Alliance Nationale, tous deux alliés du Peuple de la liberté, la formation de Silvio Berlusconi. Si Milan, dont est originaire Berlusconi, est repassée à gauche en 2011, la région de Lombardie, dont elle est la capitale, est présidée depuis l’an dernier par Roberto Ernesto Maroni, secrétaire fédéral de la Ligue du Nord. Frères d’Italie réclame un référendum sur la question tandis que la Ligue du Nord a prévenu : « Tant qu’il y aura un conseiller de la Ligue au conseil municipal, nous ne céderons pas un seul mètre carré à une mosquée ». Une élue de la Ligue, Simona Bordonali, conseillère à la protection civile et à l’immigration pour la région a estimé de son côté que le nombre de mosquées en Lombardie était amplement suffisant et « qu’il n’y avait pas besoin d’en avoir d’autres ».


Magdi Cristiano Allam. (Photo : D.R.)

Le projet suscite aussi la vive opposition du très médiatique Magdi Cristiano Allam, journaliste et parlementaire d’origine égyptienne, qui s’était converti en 2008 au christianisme et avait reçu le baptême des mains de Benoît XVI. Dès 2011, dans une tribune publiée dans Il Giornale, le journaliste, qui avait qualifié l’islam d’« idéologie intrinsèquement violente », réagissait violemment au projet et a accusé le maire de gauche de Milan, Giuliano Pisapia, de « haïr » ses concitoyens.

Allam ne manquait pas de rappeler que la capitale lombarde a longtemps été considérée comme la capitale du terrorisme islamique en Italie et l’un des bastions de l’UCOII, l’Union des communautés et organisations islamiques en Italie, organisme réputé proches des Frères musulmans, à l’instar de l’UOIF en France. Abou Imad, l’ancien imam de la mosquée du Viale Edoardo Jenner, dans le nord de la ville, a été condamné en 2009 à trois ans de prison pour « association de malfaiteurs dans un but de terrorisme ». Magdi Cristiano Allam accuse les prêches de l’imam d’avoir encouragé, avant son arrestation, cinq de ses fidèles à commettre un attentat-suicide en Irak.

Mais le projet ne fait pas non plus l’unanimité au sein de la communauté musulmane elle-même. Les musulmans d’origine marocaine reprochent son manque de représentativité au Caim, jugé trop proche lui aussi des Frères musulmans. Une grande réunion doit avoir lieu le 29 avril prochain avec Piefrancesco Majorino, conseiller en charge des affaire sociales, et l’ensemble des associations musulmanes de Milan. Deux mosquées permettraient de refléter le diversité de l’islam milanais, raisonne le Caim, qui porte activement le projet. D’après un rapport du ministre de l’intérieur, il y avait en 2007 très exactement 735 lieux de culte musulmans à destination des 850.000 à 1,2 million de musulmans italiens, majoritairement sunnites et principalement originaires du Maroc et de Tunisie.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Belgistan ! Le client mécontent portait une djellaba

 

 

 

<br />
Hier à 10h30, une miunte de silence a été respectée dans toutes les agences Fortis du pays.<br />

T.V.A.

Hier à 10h30, une miunte de silence a été respectée dans toutes les agences Fortis du pays.

 

Et parmi ces clients avec qui Benoît Philippens avait connu des problèmes, il y a bien sûr ce fameux étranger qui s’est présenté il y a un peu plus de six mois à l’agence d’Ans-Alleur et qui a proféré de sérieuses menaces.

« J’ai justement vu Benoît ce jour-là, nous raconte une de ses amies. Et il m’avait de suite raconté ce qui s’était passé car il en était fort tracassé. Ce n’était pas habituel. Je ne l’avais d’ailleurs jamais vu comme cela. »

Mais que s’est-il donc passé ? « D’après ce qu’il m’a raconté, il s’agissait d’un homme d’origine étrangère, portant une djellaba et qui est entré comme un caïd dans l’agence. Il a bousculé des clients, est passé devant eux et a voulu qu’on lui ouvre un compte.

Lorsque l’employé a vu qu’il ne présentait qu’un passeport et qu’il ne disposait pas d’une carte d’identité, il a refusé de lui ouvrir.

L’homme s’est alors énervé et a commencé à proférer des menaces sur le personnel. En entendant ces cris, Benoît Philippens est sorti de son bureau et l’a pris fermement à partie en lui expliquant les règles de la banque et celles de simple bonne conduite.

« Comme l’homme ne voulait pas sortir, Benoît l’a poussé vers la sortie et l’a mis dehors, reprend son amie. Et l’homme a alors proféré de violentes menaces à son encontre. »

S’il s’agit bien de lui, il n’est cependant pas facile à retrouver, le personnel n’ayant pas conservé son identité.

Par contre, les policiers disposent de sa description et le fait qu’il porte la djellaba en public est un indice intéressant. Ce vêtement ne se rencontre en effet pas à tous les coins de rue.

Source

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Pitoyable ! Djihadistes britanniques en Syrie : les autorités en appellent aux femmes

La police a lancé jeudi un appel aux femmes du Royaume-Uni, dont des enfants ou proches seraient susceptibles de partir combattre en Syrie, les invitant à coopérer pour « éviter des tragédies », après une hausse notable d’arrestations liées au conflit syrien.

« Nous sommes de plus en plus préoccupés par le nombre de jeunes qui ont voyagé ou ont l’intention de voyager en Syrie pour prendre part au conflit », a déclaré Helen Ball, la coordinatrice nationale du contre-terrorisme britannique. Elle a sollicité le concours de « tout le monde et en particulier les femmes (…) pour empêcher ces départs ».

« Nous savons que les femmes sont des éléments-clés — elles sont les premières à remarquer des signes, tout changement de comportement », a affirmé de son côté Sajda Mughal, à la tête de l’association JAN Trust qui aide les femmes de différentes communautés à Londres.

Les responsables du contre-terrorisme britannique ont détaillé les risques encourus en se rendant en Syrie, qui vont des kidnappings au décès en passant par de possibles poursuites judiciaires au retour en Grande-Bretagne en cas de participation à des activités terroristes.

Cette campagne d’information fait suite à une augmentation notable des arrestations de Britanniques rentrant de Syrie. Au total, 25 ont été arrêtés au Royaume-Uni en 2013, contre 40 pour les trois premiers mois de 2014.

La semaine dernière, Abubaker Deghayes, un père de famille de Brighton (sud de l’Angleterre), a révélé que trois de ses fils étaient partis combattre en Syrie et que l’un d’entre eux, Abdullah, âgé de 18 ans, était mort au combat.

Son frère Amer, âgé de 20 ans, a été blessé mais est toujours en Syrie tout comme Jafar, 16 ans, le troisième de la fratrie.

La tante de ces combattants, Amina Deghayes, s’est montrée sceptique quant à la campagne: « dans le cas de mon neveu, il s’est enfui. A quel moment aurions-nous dû lui parler? », s’est-elle interrogée.

« Nous voulons améliorer la confiance que les gens accordent à la police pour les encourager à venir nous voir afin que nous puissions intervenir et les aider », a fait valoir Helen Ball.

« Le but n’est pas de criminaliser les gens mais d’éviter des tragédies », a-t-elle également dit. « Tout porte à croire que les familles elles-mêmes sont les dernières au courant. Il est peu probable qu’elles préviennent la police », a quant à lui estimé Keith Vaz, le président du comité des affaires intérieures de la Chambre des Communes.

Des réunions avec des femmes de différents groupes communautaires, des travailleurs sociaux et des policiers ont eu lieu jeudi à travers le pays.

Des dépliants présentant les principaux risques encourus en se rendant en Syrie vont être diffusés dans les aéroports et les ports. Des conseils ont également été donnés sur le meilleur moyen d’envoyer de l’aide humanitaire en Syrie sans qu’elle ne tombe dans les mains des extrémistes. Trois œuvres de bienfaisance font actuellement l’objet d’enquête au Royaume-Uni pour des collectes de fonds destinés la Syrie.

Selon les estimations officielles, 200 à 300 Britanniques combattraient dans les rangs des rebelles en Syrie où plus de 150.000 personnes sont mortes depuis le début du conflit, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).(Afp)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Djihadistes : les européens dans le pétrin

 

Blasco Avellaneda (AFP)

 

 

 

 

 

 

Les neuf pays européens les plus concernés par les « combattants étrangers » en Syrie se réuniront le 8 mai à Bruxelles, avec des représentants des Etats-Unis, de Turquie, Maroc, Jordanie et Tunisie, a indiqué jeudi la ministre belge de l’Intérieur, Joëlle Milquet.

Alors que la France a adopté cette semaine un plan pour tenter d’empêcher les candidats au djihad de partir en Syrie, la Belgique, qui a mis sur pied des mesures similaires en avril 2013, souhaite renforcer encore la coopération entre pays européens, mais aussi avec certains pays tiers du sud de la Méditerranée, a expliqué à un groupe de journalistes la ministre belge.

« Gérer les retours (des combattants), est l’une des principales préoccupations », a souligné Mme Milquet. La « présence d’une base d’Al-Qaïda, aux portes de l’Europe » est selon elle l’autre « nouveau problème » posé par le conflit en Syrie.

Avec son homologue français de l’époque Manuel Valls, la ministre belge a créé un groupe informel réunissant les ministres de l’Intérieur d’une dizaine de pays européens, dont le Royaume-Uni, les Pays-Bas ou l’Espagne, qui s’est réuni en juin et octobre 2013, puis une nouvelle fois en décembre, en présence cette fois des ministres des Etats-Unis, du Canada et de l’Australie.

La prochaine réunion, qui se tiendra dans la capitale belge le 8 mai, à nouveau en présence d’un représentant américain, sera cette fois également élargie à la Turquie, qui « constitue un point de passage vers la Syrie » et qui était « demandeuse », a souligné Mme Milquet.

Le Maroc, qui compte de nombreux ressortissants combattant en Syrie, la Tunisie et la Jordanie, participeront également à la réunion, a-t-elle précisé.

Joëlle Milquet a estimé que ces « petits cénacles » étaient plus « efficaces » que les conseils des ministres spécialisés de l’UE, où « il est très difficile d’avoir un débat spontané ».

Elle a néanmoins plaidé pour un « approfondissement » du rôle de l’UE en la matière, avec notamment la création « à terme » d’un « service de renseignement européen ». Elle a toutefois reconnu que ces questions étaient « délicates ».

La Belgique a recensé depuis 2012 quelque 200 ressortissants partis combattre en Syrie, dont une cinquantaine sont rentrés et une vingtaine auraient été tués sur place, selon les chiffres du ministère.

Source

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

les djihadistes français en Syrie sont « les collaborateurs occasionnels de la diplomatie française »

Pour le député UMP Alain Marsaud 'on peut considérer' que les djihadistes français en Syrie sont 'les collaborateurs occasionnels de la diplomatie française' 

A peine nommé place Beauvau, Bernard Cazeneuve doit affronter son premier dossier d’ampleur avec la présence de près de 700 Français engagés en Syrie au sein de filières djihadistes. Un ministre de l’Intérieur qui a présenté, mercredi 23 avril en Conseil des ministres ses mesures visant à mieux prévenir ces dérives et à encadrer le phénomène.

De mesures pour « les bisounours » dénonce ce jeudi 24 avril le député UMP des Français de l’étranger et ancien juge anti-terroriste, Alain Marsaud. Sur RFI, l’élu UMP, qui voit « sans doute » un lien entre la libération des otages en Syrie et l’annonce du décès de Gilberto Rodrigues Leal au Mali, estime que ces mesures gouvernementales ne sont pas « à la hauteur du phénomène » :

Répondre par ces mesures de prévention du ministre de l’Intérieur – je ne doute pas de sa bonne foi – on pourrait penser à la limite qu’il s’adresse à des juges des enfants.
C’est considérer ces jeunes gens comme des bisounours. Ce n’est pas tout à fait ça la réalité.

Celui qui préside le groupe de travail sur la Syrie à l’Assemblée nationale s’inquiète de l’avenir de ces 700 djihadistes français supposés. « A un moment ou à un autre, il va falloir qu’ils rentrent ou ils vont vouloir rentrer, s’ils ne sont pas tués ou s’ils n’ont pas d’autres projets djihadistes », poursuit Alain Marsaud. Qui s’interroge :

Le problème, c’est le retour de ces gens-là. Qu’est-ce qu’on va faire ? Je me suis adressé au mois de novembre à la Garde des Sceaux, en lui expliquant que notre législation anti-terroriste était totalement inadaptée pour poursuivre ces gens-là.

Selon lui, poursuivre ces djihadistes pour association de malfaiteur n’est pas possible, à la différence de l’Afghanistan, car « on peut considérer qu’ils sont les ‘collaborateurs occasionnels de la diplomatie française’ puisqu’ils poursuivent le même but« . A savoir :

Ils combattent Assad comme le fait la diplomatie française.

BONUS : La rançon payée par le président camerounais

Le 1er janvier 2014, François Hollande avait retrouvé les réseaux sociaux et ressuscité ses comptes Twitter et Facebook pour saluer la libération du prêtre Georges Vandenbeusch, libéré après avoir été pris en otage au Cameroun par un groupe islamiste nigérian durant un mois et demi.

Assurant que la France  paye des rançons, même indirectement, Alain Marsaud raconte les dessous de cette libération, affirmant que c’est le président camerounais Paul Biya qui a lui-même payé la rançon. Sur ses deniers personnels.

Ainsi Alain Marsaud assure :

Lorsqu’on a enlevé notre prêtre au Cameroun, c’est le Président camerounais Biya qui, sur sa cassette personnelle, a payé la rançon. D’ailleurs, pour la petite histoire, celle-ci a été détournée en partie par le chef de la police, qui est maintenant en prison.

Source

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Des menus halal pour les bleus

Coupe du monde : gardes du corps, gel douche, bananes, coran... Les exigences des nations qualifiées !

La piscine de l’hôtel qui accueillera les Bleus

Les pays qualifiés pour la Coupe du monde ont chacun leurs exigences pour améliorer le quotidien de leurs joueurs lors de la compétition. Le journal brésilien Lance a recensé les requêtes formulées par les Fédérations auprès de leur établissement d’accueil.

Des bananes pour l’Equateur, des gardes du corps pour Ronaldo

Parmi elles, l’Equateur (futur adversaire de la France) a par exemple demandé à ce que plusieurs sortes de bananes provenant de son sol soient livrées dans les chambres des joueurs et soient changées tous les jours ! L’Algérie souhaite que des exemplaires du Coran soient présents dans les chambres.

Le Portugal a réservé six gardes du corps dont quatre pour le seul Cristiano Ronaldo et a demandé que chaque chambre soit équipée d’une console de jeu. Le Japon souhaite pour sa part disposer d’un jacuzzi dans chaque suite, tandis que les joueurs Australiens se contenteront de machines à café placées à proximité.

Gel douche, jeux vidéo et viandes halal pour la France

Et la France ? Les dirigeants tricolores souhaitent que les Bleus soient alimentés en… gel douche ! La raison ? Les coéquipiers de Franck Ribéry les préfèrent aux pains de savon. Autre demande spéciale, une salle de jeux vidéo sera spécialement conçue pour l’occasion. Et des menus spéciaux comprenant des viandes halal seront aussi proposés aux Bleus. Si avec ça les hommes de Didier Deschamps ne gagnent pas la Coupe du monde…

Source

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Hollandie: TOP 50

Publié dans Crise économique, Elections, France | Laisser un commentaire

Afrique noire : conversion de masse à l’islam

Publié dans Connaissance de l'islam, Epuration religieuse et ethnique, islamophilie, Jihad | Un commentaire

Hollandie : le plan (déjà foireux) contre le djihad


Rappelez-moi c’est quoi le drapeau vert à droite mmhhhh???

Dernières news du front en Hollandie, Bernard Cazeneuve remplaçant de Valls-la-menace et nouveau sinistre de l’intérieur va dévoiler son plan de « lutte contre les filières djihadistes »…

Au « menu », la création d’un site internet de signalement, bientôt c’est comme à la téloche ou la radio après la diffusion des « alertes enlèvement » les alertes djihadistes avec l’appel à la prière en guise d’indicatif?

Autre piste: les parents pourront interdire le départ de leurs enfants mineurs; on est atterrés! S’ils n’ont déjà pas l’autorité parentale de facto comment un texte va t-il le leur donner?

Mais les parents pourront appeler un numéro vert…la même couleur que le drapeau di profet’ : le numéro étant gratuit ainsi que la plateforme d’appel et de traitement, plus l’ensemble des fonctionnaires qui vont y être attachés ça fera un organisme de plus qui sera financé par vos impôts sales kouffars!

Ça plus les inévitables cellules de soutien psychologique, la Francarabia c’est aussi un grand pays mélo-dramatrique.

Des mesures législatives aussi, comme un « fichier Schengen », là c’est sur les djihadistes sont morts…de rire: déjà que l’espace Schnegen est une vraie passoire pour y rentrer, sur qu’on va empêcher les gens qui le veulent d’en sortir.

Les socialistes au pouvoir c’est un condensé de cirque Pinder et de festival du rire!

Vu que les dispositions législatives d’exception sont systématiquement retoquées par le conseil constitutionnel ou la commission européenne, il faut être clair tout ça c’est de la gesticulation et du vent: pas une de ces mesures législatives ne saurait être prise seulement à l’intention de personnes en raison de leur appartenance supposée à une religion ou un dogme.

Donc c’est soit on flique tout le monde et dans ce cas vous et moi seront aussi concernés par des mesures liberticides, soit on ne flique personne.

Dans le temps l’état avait des barbouzes qui mettaient une balle dans la tête des dangers potentiels pour le pays, et la police regardait soigneusement ailleurs pour pas déranger; mais aujourd’hui la France c’est la serpillière du monde, le pays des droits-de-l’hommiste, on doit accueillir le monde entier alors pas de danger qu’on se défende au besoin en transgressant les règles, parait que ça stigmatise.

On aura sous peu un autre attentat du type de celui du métro St Michel perpétré par le GIA ou comme celui de Londres ou de Madrid, mais surtout faut pas stigmatiser les musulmans surtout que c’est l’électorat de base du PS: donc en ce qui concerne la suppression de la nationalité française on est « moins catégorique ».

Autant vous dire que cette mesure est d’ores et déjà enterrée.

Gageons que de nombreuses associations et organismes certifiés halal iront sur le terrain pour faire de la prévention aux frais du con-tribuable, je cite l’éternel français moyen ébahi dont le niveau de réflexe de survie concurrence celui des lapins crétins.

La première mesure de prévention efficace consisterait à foutre dehors tous les activistes musulmans, à fermer toutes les mosquées reconnues comme étant des lieux de propagande et interdire l’UOIF.

Mais on ne scie pas la branche sur laquelle on est assis.

Lochaberaxe

Publié dans Charia, collabosphère, Communautarisme, Dhimmitude, Discrimination positive/Préfèrence étrangère, Droit de l'hommisme, Droit du sol, France, Insécurité/Criminalité, islamophilie, Jihad, Mosquées, Réseaux islamistes, Terrorisme | 4 commentaires

Hollande, les français l’aiment!

Najat l’agent double au service de Sa majesté l’a dit ce matin sur BFM TV:« Le président est allé au contact des habitants, et ça s’est bien passé », explique Najat Vallaud-Belkacem, qui a tenu à défendre le président. « Nous étions censés nous rendre en voiture à la cérémonie, et il a fait arrêter le cortège pour descendre spontanément à la rencontre des gens. Il n’y avait pas de sifflets à ce moment. Puis lorsqu’il est remonté dans sa voiture, des sifflets se sont fait entendre d’un autre groupe, sans doute frustré de ne pas avoir été salué. Alors, François Hollande est redescendu de sa voiture pour aller les saluer à leur tour ».

Comme quoi le mensonge c’est une seconde nature chez ces tartuffes!


Hollande hué lors de son déplacement à Carmaux par leparisien

Publié dans France, Manipulation médiatique | Laisser un commentaire

Gabégie: il n’y a jamais eu autant de fonctionnaires en France!

Comme disait Clémenceau: « En France on plante des fonctionnaires, il pousse des impôts! »

Environ 5,5 millions de personnes travaillent dans la fonction publique en France

Publiées ce matin par l’INSEE, les données sur le nombre de fonctionnaires en France a de quoi faire réagir. Ils sont en augmentation de 0,3% sur un an, pour un total de 5,5 millions de personnes qui travaillent actuellement dans la fonction publique.

L’augmentation du nombre de fonctionnaires s’est surtout faite dans la fonction publique territoriale et dans la fonction publique hospitalière. Fin 2012, la fonction publique d’Etat employait fin 2012 près de 2,4 millions de salariés ; la fonction territoriale 1,9 million de personnes, et la fonction hospitalière 1,1 million.

La fonction publique représente environ 20% de l’emploi total en France.

Source

Publié dans Crise économique, France | 2 commentaires

Cordoue la cathédrale ne sera pas rendue

cordoue-mpi

En Espagne, la mosquée de Cordoue est un témoignage de la présence musulmane entre le VIIème et le XVIIème siècle. En réalité elle avait été construite sur un ancien temple romain. Lors de la Reconquista au XVème siècle elle avait été transformée en cathédrale. C’est la principale église de la ville.

Une vive polémique était née. En effet un député socialiste du nom de Jose Luis Mariscal a demandé qu’elle soit expropriée et rendue au culte musulman du fait qu’il s’agissait « d’un privilège médiéval accordé à l’Eglise catholique ». Des pétitions avaient été signées contre ce projet par des centaines de milliers de personnes de tous pays hostiles à cette idée.

Or le ministre de la justice Alberto Ruiz Gallardon a fait une énergique déclaration. Hier 22 avril, il a estimé la proposition absolument outrancière et « un non-sens à la fois économique et juridique ». En effet il aurait fallu indemniser l’Eglise en lui proposant un prix impossible à déterminer. Pour procéder à une telle expropriation il n’y avait que deux cas de figure : que l’ensemble présente des dégradations rendant la fréquentation dangereuse ou que le sanctuaire ne soit pas entretenu ; ce qui n’était pas le cas. Par ailleurs le prix de huit euros pour la visite était tout à fait raisonnable pour que chacun puisse découvrir le sanctuaire en y ayant accès.

Cette énergique déclaration devrait mettre fin à la polémique.

Source

Publié dans Non classé | Un commentaire

Vacanciers suisses et belges en Syrie

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Une bibliothèque Ben Laden

Dans le complexe de la mosquée rouge, en 2009. (AFP)

Dans le complexe de la mosquée rouge, en 2009. (AFP)

Jamia Hafsa, une école coranique pour femmes d’ Islamabad vient de renommer sa bibliothèque en l’honneur du dirigeant historique d’Al-Qaida, Oussama Ben Laden. Cet madrassa de la capitale pakistanaise est connectée à la célèbre Mosquée Rouge dirigée par un l’imam radical, Maulana Abdul Aziz, connu pour ses liens avec des groupes militants.

En 2007, la mosquée avait été la scène d’une semaine de siège par l’armée pakistanaise après que des milliers d’étudiants s’étaient retranchés dans son enceinte après plusieurs actions radicales de leur part. Après l’assaut qui a laissé sur le carreau plus d’une centaine de personnes, une vague d’attentats sans précédent avait frappé le Pakistan.

Maintenant, la bibliothèque de l’école, qui renferme en ses portes des livres religieux porte le nom de celui qui fut avant sa mort en 2011 le terroriste le plus recherché au monde. « Il est vrai que la bibliothèque a été renommée du nom Oussama Ben Laden » explique une source anonyme qui s’est confiée à l’AFP. « Il peut être un terroriste pour les uns mais pas pour nous. Pour nous, il est un héros de l’Islam. » Sous la pancarte indiquant la bibliothèque, une petite plaque commémorative le désigne « mort en martyr ».

Source

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La gastronomie française


. PHOTO/Caroline Henrion

Frédéric Quessard le chef de la cuisine centrale de la cité scolaire Marguerite-de-Valois va quitter ses fonctions pour ouvrir mi-juin un établissement de restauration rapide de l’enseigne française Nabab Kebab, route de Bordeaux.

Cette franchise, née à Tours en 2003, inaugurera à Angoulême, en face du siège de la STGA, un nouveau concept de l’enseigne, avec nouvelle carte et nouveau mobilier. En plus des kebabs « dont la viande est produite en France et parfaitement traçable », Nabab Kebab proposera sandwiches et burgers.

Avant d’ouvrir son restaurant, Frédéric Quessard, ancien élève du lycée de L’Amandier de Saint-Yrieix, partira se former à Montpellier, même s’il connaît déjà le secteur puisque sa compagne tient un kebab à Sauzé-Vaussais, dans le sud Deux-Sèvres.

Source

Publié dans Non classé | 4 commentaires